Enfant et adolescente, elle parcours, explore et pratique intensément la danse classique, modern’ jazz, la gymnastique sportive, puis elle découvre et elle s’ouvre à la danse contemporaine à seize ans, et y reste. Depuis, la danse contemporaine s’inscrit dans son quotidien, dans ses états, et vice et versa… C’est la grande découverte de la liberté du mouvement, de la création, de l’expression personnelle, (après la rigidité) des possibilités infinies du mouvement, sans norme précise. Le concept de libération des codes apparaît. La création chorégraphique en tant que forme libre.

Après un passage par la création, par la partition chorégraphique écrite, l’improvisation, la composition instantanée, perce. Elle constitue la base de travail où, à chaque fois, une attention particulière est prêtée à l’intention, à l’émotion, à l’état, et au mouvement organique, perpétuellement dans une recherche de justesse. En essayant de contourner, sans rejeter, les formes pré-écrites/codées du corps, les chemins connus pour en inventer d’autres, plus justes, plus personnels.
Une rencontre avec Patricia Kuypers lors d’un stage improvisation musique-danse, axée sur la technique du mouvement authentique est déterminante…

Retrouvez la compagnie Temporal : http://cie-temporal.com